3. Fiscal : de l'administration à la bureaucratie

INTRODUCTION


Les travailleurs indépendants que nous sommes ont le sentiment justifié d'être accablés par une fiscalité injuste et 'médiévale' selon la formule de l'ancien Ministre des Finan¬ces et Président de la République : Valéry GISCARD D'ESTAING.

Les gouvernements et les partis politiques successifs font de nous des boucs émissaires en matière de présomption de fraude prétexte pour l'Administration à de véritables chas¬ses à l'homme. Depuis de nombreuses années, nous assistons à des drames dus aux abus en matière de fiscalité, certains très graves, puisqu'ils ont entraîné le suicide d'artisans et de travailleurs indépendants.

La C.G.A.F. s'oppose à l'arbitraire des agents de l'Administration. Nous exprimons notre volonté d'obtenir une meilleure justice fiscale, la fin de la bureaucratie, le respect des citoyens que nous sommes.

Les travailleurs indépendants sont indispensables à la France : plus de 10 millions de personnes vivent directement ou indirectement de l'artisanat. Assujettis à la TVA, ils doivent supporter un impôt supplémentaire sur le travail, être transformés en 'percep¬teurs bénévoles' malgré eux.

Le fait de percevoir, auprès de nos clients, cette TVA inclue dans notre prix de vente nous rend impopulaire puisque cela fait croire à beaucoup qu'elle fait partie intégrante de notre marge bénéficiaire.

À ce sujet la C.G.A.F. réclame :

- La possibilité d'affichage des prix hors taxes,

- L'abaissement de la TVA sur la main d'œuvre, prestations de services, entretien et réparations de 19,60 % à 7 % avec en filigramme une lutte contre le travail noir et l'abaissement du nombre de chômeurs,

- La suppression de la TVA pour les produits de première nécessité,

- La récupération de la TVA sur les carburants à usage professionnel,

- Une décote spéciale accordée à toutes les entreprises artisanales et commerciales pour ce travail de perception.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies et notre politique de confidentialité
J'ACCEPTE  X