3. Fiscal : de l'administration à la bureaucratie

LOI DES FINANCES


L'article 9 de la loi de finances rectificatives en 1981 a remis en cause un principe capiČtal. En effet, tout contribuable qui se trouvait en désaccord avec l'administration fiscale pouvait contester les prétentions de l'administration et surseoir au paiement dans l'attente d'un règlement définitif de son affaire.

Désormais, une procédure d'imposition d'office peut être mise en oeuvre selon le bon vouloir de l'inspecteur principal, par suite d'une vérification ou d'un dépôt tardif de déclaration. Cet article donne à l'administration un pouvoir discrétionnaire sur la vie ou la mort d'une entreprise. Cet article inadmissible doit être supprimé et le sursis à paiement rétabli sans garantie bancaire.




Documentation



    Version Imprimable

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies et notre politique de confidentialité
    J'ACCEPTE  X